Effectuer une recherche dans l'inventaire

X

Le Bic ou paroisse Sainte-Cécile-du-Bic

Jean Gagnon est le premier colon à s’installer au Bic en 1680, mais la seigneurie ne se développe réellement qu’après 1822, quand le seigneur Archibald Campbell s’y établit.

En 1497, Jean Cabot aborde les rives du Bic, mais il faudra attendre encore quelques siècles avant qu’un petit village ne commence à se former. En 1762, l’installation d’un poste de pilotage officiel au Bic attire plusieurs pilotes qui se construisent des maisonnettes sur la pointe du Vieux-Bic. En 1825, on compte 48 familles dans la seigneurie et en 1851, la population du Bic atteint 1391 personnes. À partir de ce moment, des écoles sont construites et de nombreux commerces ouvrent leurs portes. En 2009, la municipalité du Bic fusionne avec la Ville de Rimouski.

Dans ce quartier, on trouve des maisons de styles québécois, Second Empire, Four Square et vernaculaire américain.

No de fiche
Adresse civique
Valeur patrimoniale
2505
8, rue F.-X.-Lavoie
Rimouski

Moyenne

2506
10, rue F.-X.-Lavoie
Rimouski

Faible

2507
12, rue F.-X.-Lavoie
Rimouski

Supérieure

2508
139, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Moyenne

2515
163, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Moyenne

2516
169, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Moyenne

2517
177, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Moyenne

2519
132, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Supérieure

2524
142-142A, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Faible

2529
158, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Moyenne

2530
162, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Moyenne

2533
174, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Supérieure

2534
174-B, rue Saint-Elzéar
Rimouski

Moyenne

2536
9, rue Louis-I.-Rioux
Rimouski

Supérieure

2537
12, rue Louis-I.-Rioux
Rimouski

Faible