Effectuer une recherche dans l'inventaire

X

Pointe-au-Père ou paroisse Sainte-Anne-de-la-Pointe-au-Père

En 1773, Paul Lepage de Mollé, fils de René Lepage et seigneur de la Pointe-au-Père s’installe dans sa seigneurie et est rejoint par des pilotes dès le début du XIXe siècle. Pointe-au-Père devient également un important lieu de pèlerinage dès 1875.

Le père Henri Nouvel célèbre une messe sur le territoire de Pointe-au-Père en 1663. Cet événement est à l’origine du nom du quartier. Le secteur est majoritairement peuplé par des pilotes et des artisans jusqu’en 1888. Par la suite, les cultivateurs deviennent plus nombreux. Dans les premières années du XXe siècle, on y ouvre des écoles et on construit le quai et le troisième phare, Lieu historique national depuis 1976. Le 29 mai 1914, l’Empress of Ireland fait naufrage à la hauteur de Pointe-au-Père. En 1981, on y compte 3360 habitants. La municipalité fusionne avec la Ville de Rimouski en 2002.

Dans ce quartier, on trouve des maisons de style québécois, Second Empire, Four Square et vernaculaire américain ainsi que des bungalows.

No de fiche
Adresse civique
Valeur patrimoniale
3449
1625, rue du Phare
Rimouski

Faible

2054
1002, rue du Réanne
Rimouski
2051
949, rue Marconi
Rimouski
2052
951, rue Marconi
Rimouski